Mots de famille, amis, enfants

01 octobre 2018

Historique

Les origines de l'aventure

Cette idée de collectionner les mots de famille est née en 2017 dans la cervelle bouillonnante de notre Anne Nationale !!!
Quelle merveilleuse idée !!!
L'outil, le site Internet choisi par Anne, se nommait "mensuel.framapad" ou quelque chose comme ça...
Pas "frapadingue" !!! Non, non... "framapad" !!!
Le problème de ce site, c'est que s'il n'était pas consulté au moins une fois dans le mois, il disparaissait définitivement.
Et c'est ce qui lui est arrivé !!! Pouf !!! Disparu !!!
Donc, mauvaise pioche !!! La consultation d'une base de connaissances n'est pas obligatoirement une obsession quotidienne !!!!

Et on change de train !!!

Heureusement Anne avait pris ses précautions et effectué régulièrement une sauvegarde.
Et c'est à partir de sa dernière sauvegarde que ce blog a été créé : Lui, au moins ne périra pas stupidement !!!
Seules les derniers ajouts effectués par Joséphine ont été perdus

Pour la suite

Comme je l'avais fait à bord du "framachose", je vous invite à venir signer et décrire ici vos interventions de façon à ce que tout un chacun sache vers quel arbre se diriger pour déguster les derniers fruits de saison

Calendrier des mises à jour

Le Samedi 06/10/2018 : Gérard - Création de ce blog et de 22 messages
Le Mardi 16/10/218 : Gérard - Ajouté le message "Expressions paysannes diverses"

 

Posté par grandmich à 09:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

02 octobre 2018

Mode d'emploi

Organisation des messages

Les mots des uns et des autres sont enregistrés dans des messages nommés (un message par personne)

Si vous souhaitez ajouter une personne parmi les auteurs de mots inoubliables, il vous suffit de créer un nouveau message dont le titre portera son nom !!!

Chaque message peut posséder un certain nombre de "tags". Ces "tags" permettent de retrouver les messages qui le possèdent

Pour "taguer" un message, nul besoin d'une bombe de peinture !!! Il vous suffit d'ouvrir le messsage en édition et de rajouter vos tags dans la fenêtre "Tags"

Je vous conseille d'y ajouter au moins le titre du message : Ça aidera pour retrouver votre message dans la liste des messages !!!!

 

Typographie

L'expression est en Corps "12 points Gras", les commentaires qui l'accompagnent sont en caractères standard

Si l'expression comporte plusieurs lignes, pour que leur espacement reste bien compact, utilisez comme séparateur de lignes, non pas la touche "Entrée" mais le groupe de touches "Maj-Entrée"

Posté par grandmich à 09:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 octobre 2018

Grand-Mich

Grand-Mich (dite aussi Tante Lili)

Fourgancer

Juste avant de la retrouver, Grand-Mich a dit qu'elle venait de fourgancer dans un livre de géographie avec plein d'images sur un stand du marché de Noël à Ma Maison.
Contraction de "fourbir" ou "fourrager" et d'un suffixe poétique à la Grand-Mich 
Fourrager : (Figuré) (Familier) Fouiller avec des gestes dans tous les sens, en mettant du désordre ou en donnant l'impression de le faire. Ex : Fourrager dans des papiers.
Mais, ça pouvait être aussi :

Fourbancer

(Voir ci-dessus)

Oh y a d'la misou, y a d'la misou, y a d'la misou !

Quand un tout petit pleure, un "bébochon"

Y va y avoir du bolidou

Quand y va y avoir du taf ou de la panique ou des rumeurs et des grondements qui feront peur aux enchantements

Un synonyme de "bolidou" était : "ravage" avec par ordre croissant de gravité des risques : "Ravageou", "Ravageounochon" et "Grapinochon"

Et quand ses enfants lui tapaient sur les nerfs :

Pas une minute !!! (3 fois), quand c'est pas l'un, c'est l'autre... quand c'est pas les deux en même temps !!!


Et un midi où Papa était rentré plus tôt que d'habitude (juste pour vous donner un aperçu de l'ambiance) :

Oh, là, là !!! Le v'là !!! Déjà !!! Et mon repas qu'est pas prêt !!!


Et puis quelques expressions héritées de son expérience banlieusarde où l'on déformait vite les mots et où on employait volontiers un argot +- désuet :

Vous allez voir, ça va être du "nan-nan"

Alors que le mot juste eût été "nanan"
Oh, moi j'ai toujours entendu Grand-Mich dire du "Nanan"
Et puis encore :

Dans la vie, faut êt' consancieux


Dans la panique d'un départ, vérifiant si elle avait bien tout dans son sac :

Mes lunes, mes clés, mon porte-monnaie, ma culotte !!!

 

Oh, là, là !!! Quelle aventure !!!

Même s'il ne s'agissait pas vraiment d'une grande aventure !!!

Enl'vez l'crozatier !!!

Cette expression est par la suite entrée dans les habitudes de langage et y est restée pendant très longtemps pour signifier : "On ne reste pas les deux pieds dans l'même sabot et on s'magne le train" !!!
C'était un dimanche matin, dans le stress qui accompagne le rangement de la maison avant une réception de famille à déjeuner
Grand Mich, qui a toujours eu un sens aigu des raccourcis saisissants nous demandait, par cette brève injonction, de faire disparaître une revue abandonnée sur une table basse et qui montrait sur sa couverture arrière une image publicitaire portant en gros caractères : "Meubles Crozatier"

Mets tes chaussons dans tes pieds !!!

Que voilà une chose pas facile à faire !!! Alors que l'inverse serait infiniment plus réalisable !!!

Rôôô, c'est UNIQUE !

expression d'enchantement (avec l'oeil brillant et son sourire et les doigts devant la bouche ou qui s'agitent)
ou bien, expression équivalente :

Rôôô, tu t' rends compte ???

Terminé !

expression pour signifier le terme d'un événement en cours (d'un ton décidé, avec la main penchée vers le bas dans un geste tranchant)

Y' a du moooooonde ???

Comme je ne me suis jamais soucié de m'habiller avec un élégance recherchée, maman me disait souvent :

'Gard'-moi ça !!! T'es encore fagoté comme l'as de pique !!!

 Apports de Liz :

C'est de la roupie de sansonnet !

pour du café trop clair

Ben oui, faut aller tapiner !

Grand-mich qui encourageait son monde à s'aérer. Aller en ville, traîner en s'amusant.

Mon sac à pouches !

sac à main

Rââââ !!! Profiter... profiter... toujours profiter !!!

Grand Mich  reprenait là une expression de son bonhomme de mari :
Elle, elle le disait en riant et dans le plein sens de l'expression, mais lui, pas du tout avec au contraire un sens très négatif et très péjoratif !!!

Posté par grandmich à 09:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 octobre 2018

Nicole

Nicole (dite Mamicole et Pipicole)

Oh !!! C'est le même bleu que celui de ma robe !!!

Même si la robe était rouge !!!

Posté par grandmich à 09:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Grand-Père Escargot

Gérard (dit Grand-Père Escargot ou Gésacargot et Gé-PS)

Bon !!!

Exclamation qui était immédiatement commentée par Anne :
Papa, tu dis bon ??? Pourquoi tu dis bon ???
Papa, t'as encore dit bon ???

Oh, vérole !!!

J'ai définitivement adopté cette interjection après la lecture de "Emmène-moi au bout du monde" de Blaise Cendras, un magnifique roman dans lequel Thérèse, une actrice de 80 balais, complètement déjantée, tombe éperdument amoureuse d'un légionnaire qu'elle a surnommé "Vérole" parce qu'il ne jure que par la vérole.


Ramani
Ramona
La cheminée du haut en bas

Nous habitions Poissy, j'avais donc quelque chose entre 7 et 10 ans, notre médecin se nommait "Ramani" et je ne l'aimais pas beaucoup
J'ai donc composé ce petit pamphlet très rythmé en 2 vers de 3 pieds et un de 8 qui a beaucoup fait rire Grand Mich'  !!!

 

Aaaahhh !!! La f'falisse est c'cassée, s'seï-tu ??? Et on n' s'seï pas aller à Lourtes ainsi, s'sèï-tu ???

En Belgique, j'avais été frappé  par leur accent à couper au couteau et par leur bondieuserie (Ils ne parlaient que de pélérinages à "Lourtes", une fois s'seï-tu ???) Alors j'avais composé à leur intention cette petite phrase synthétique et assassine

 

Oh! Pour un p'tit pays comme ici, ça ira très bien !

Cette expression et la suivante viennent de Gilles.

Aaaahhhh! Manche à couilles !!!

 

Posté par grandmich à 09:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Anne

Anne (dite Tata Anne et Miamia puis Mamia)

Zé croi zan et zé vé à Nicole bientôt

Moi zé tite fille mignonne. Moi zé 'mour d'enfant !

Il faut trouver un pot de vase" pour ces fleurs !!!

Anne racontant des histoires à ses poupées :

Et alors... les petits nains... y sontaient veûûnus !!!


Et puis à tous les par-terres de fleurs du quartier :
(Vous aurez reconnu cette expression du Petit Prince de Saint-Ex lorsqu'il découvre les jardins de roses chez les hommes !!!)

4000, 5000 ???

Papa, t'es un ti peu con ???

Papa, ci dû !!!

Papa, tu pouques ? Tu pouques quoi ? Tu pouques des ti-bois pour Anne ?

Oh !!! On a ibillé quoi ???

Ces petites phrases datent de l'épopée de la construction du catamaran, les WE, chez Gilles à Villiers-Adam. Cette magnifique épopée dans laquelle Anne s'est grandement investie s'est achevée en 1975 avec la mise l'eau du Cancer à Marseillan et de ses premiers essais
Mais je les expliquerai bientôt... ce soir, il est vraiment trop tard !!!
La dernière, c'était au moment du départ de Paris, un WE, son papa s'étant brusquement arrêté dans la cour en tapant du pied et en criant un énorme : "Et mèèèèèr-de !!!" :

A tonton Omer pour le goûter :

Z'igrais du ti-pain avec du ti-beurre et du ti-romage Gromer !!!


Comme nous étions des gens polis et bien élevés nous disions bonjour à tous les êtres chers que nous rencontrions :
Gilles, la lune (même si c'était la nuit), Monsieur Prudhomme (le propriétaire de Gilles à Villiers-Adam)

Boudon Lil !!!

Boudou Dune !!!

Boudou Tipatoume !!!

 

Oh !!! O !!! J'ai mal au ventre !!!

(Mon dieu, oui, ce que j'avais mal au ventre !)

Papa, c'est aujourd'hui, demain ???

 

Dis Papa, c'est dans combien de stations, la prochaine ???

C'est évident !!! Puisque, dans le métro, je rappelais toujours mes 2 souris parties jouer au diable vauvert en leur disant : "Hé, les souris, on descend à la prochaine !!!"

On dit "des chevaux" quand y a beaucoup de chevals !!!

 

Une sourirette qui courait dans l'herbe...

 - Mais, Anne, la chanson, ce n'est pas "Une sourirette", c'est "Une souris verte" !!!
 - Si, si, j'ai appris comme ça !!!

Primpreton, le Roi des Papizons,
Il a pouqué ses dailes, il a pouqué ses dailes,
Primpreton, le Roi des Papizons,
Il a pouqué ses dailes y s'a pouqué l'menton

 

Fouillu boutu !

C'est un raccourci dyslexique qui est sorti, un jour, de l'expression "café bouillu, café foutu !" de papa quand il s’apercevait que son café, oublié sur le feu, était en train de bouillir. Bon, maintenant, c'est devenu "fouillu boutu".

 

Rechargeur
Mathieu et Joséphine se moquaient de moi, parce que la première année d'utilisation d'un téléphone portable, je cherchais un "rechargeur"

 

Posté par grandmich à 09:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Cécile

Cécile (dite Tata Cécile)

cien dodo

Ordonner au chien de faire dodo, le berger allemand de tante Renée qui me courait après et qui me faisait  très peur du haut de mes 3 ans

Di bitises !!!

Réponse à la question de son papa en rentrant à la maison : "Alors, les souris, qu'est-ce que vous avez fait en mon absence ?"

C'est mon p'tit robinet à vomi !!!

Réponse à Anne qui lui demandait dans la voiture ce qu'elle trafiquait dans son petit coin (le renfoncement dans la portière)

Ah, là, là !!! Les remontées mécaniques, c'est la haine !!!

Pour nous qui avions découvert le ski par le ski de fond, aller faire du ski alpin penandant les vacances scolaires... quelle horreur !!!

Posté par grandmich à 10:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Amélie

Amélie (dite Tata Mélie)

Maman, elle est à la banque et papa, il est aux Jeannettes !

En réalité : il est parti chercher les sœurs aux Jeannettes (scouts)

Papa, viens, on va téléphoner à "actuellement"


Pour demander une tartine, comme ça, à brûle-pourpoint (et va comprendre ce que ça veut dire quand tu connais pas l'histoire de l'expression) :

Encore une et pis c'est tout !!!


Et puis, à son Papa d'un WE sur deux :

On va être bien toutes deux, hein Papa ???

 

Oh !!! T'entends ??? Y siffle le merde !!!

Il est vrai que "merde" était un mot à la mode à l'époque !!! On achetait des couches standard qui craquaient bien facilement quand on les attachait et ça m'arrachait des "et mèèèèèèèèrde" sonores à chaque fois.
Et un jour où la couche n'avait pas craqué :

Merde ???

Ah !!! Non !!! Pas aujourd'hui !!!

Moi veux 'tite nassietteû mou-ouâ

 

Moi veux à vupaules mou-ouâ

 

On va à biothèque ???

 

Nous, on habite à rue Martel !!!

 

Et les soeurs arrivent !!!

Cette petite phrase apparemment anodine est extraite d'une rédaction qui avait pour sujet "Racontez votre petit déjeuner".
Et Amélie avait écrit un petit texte très sympa qui tenait sur 3 ou 4 lignes racontant le brossage des dents, la préparation du petit déjeuner et le petit déjeuner lui-même.
Puis venait la petite phrase citée ci-dessus suivie de l'introduction qui suit :

Les soeurs...

La suite de la rédaction ayant pour sujet "le petit déjeuner" était en réalité un réquisitoire de 4 pages contre "Les soeurs" !!!

Posté par grandmich à 10:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Fanny

Fanny (dite Fanninooooo ou bien Tata Fanny)

Super ! Un point !

Pour commenter les activités nautiques autour d'elle en reprenant la formule de son mini-ordinateur.

Non !!! Pas pette !!!

Après que son papa lui ait demandé 3 fois de mettre son manteau et fini par ordonner "Fanninou, mets ton manteau, saperlipopette !!!"

Attention !!! Je suis le bokseur !!!

Moi, j'aime bien le cikre !!!

Wouhaou !!! Auzord'hui... Za pas fait colèèèèèèère !!!

C'est mon papa qu'à moi !!!

 

Et voià... bien fait !!!

Moi je travaillais sur une table et Fanny, assise par terre, tout près, jouait avec je-ne-sais-quoi...
Quelque chose est tombé de la table et j'ai dû pousser un juron
Et Fanny, tout en ayant l'air de bien rester concentrée sur ses jeux, a sorti cette petite phrase assasine !!!

E... é... é... pâtou !!!

ça, c'est quand elle s'était mis un peu de purée de carottes sur sa robe... Bicôze Evelyne l'avait un peu traumatisée avec : "Oh... Fanny... t'en a mis partout !!!"

A pas peur, hein ???

Devant les ânes venus à Soulac pour emmener les enfants en promenade. Petite, Fanny était terrorisée pour toute bestiole, grosse ou minuscule.

Je t'aide !!!

Fanny me tendant sa chaussure pour que je la lui mette... Petite, Fanny voulait toujours tout faire par elle-même, toute seule, et piquait des colères effroyables lorsqu'elle se retrouvait en échec. Ainsi en allait-il pour les nœuds à faire aux lacets des souliers. La voyant s’énerver de plus en plus fort je lui demandais : "Fanny, je t'aide ???" "Noooooooooooooooon !!!" Et un peu plus tard : "Fanny, tu ne veux vraiment que je t'aide ???" "Noooooooooooooooon !!!"

C'est le même !!!

ou bien, au contraire,

ça ronsemble, mais c'est pas le même !!!

Tiens, Théa est là dedans en ce moment, juste avant ses deux ans, à trouver des points communs invraisemblables entre tout.

Alors Fanny, c'était bien les vacances ?

Ouiiii... c'était biennnnnn.... j'me suis ennuyééééééé...

Posté par grandmich à 10:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Grand Père Michel Laffaire

Grand Père Michel Laffaire

 

Alors va t'faire cuire un oeuf

A Fanny lorsqu'elle refusait de lui faire des bisoux

Posté par grandmich à 10:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :